Nous nous sommes totalement imprégnés du lieu lors de notre visite, nous laissant emmener dans un état de « bien hêtre ». L’ouverture de la faine avec ses quatre pétales a inspiré directement la forme du bâtiment avec ses parois biaises et ses édicules en toiture laissant voir le ciel.Nous avons eu l’idée de traiter chaque pavillon d’une couleur différente empruntée à la nature pour composer « l’îlot Faines », qui rappelle les couleurs d’une forêt de hêtres en automne.

Revenir à l’essentiel a été le point de départ de la réflexion sur les usages, tout en conservant un excellent niveau de confort, de plaisir, voire même de luxe. Dans une deuxième phase, nous proposons l’aménagement en promenade pédagogique du tour de l’étang, qui est un des atouts majeurs du site à notre avis. Ce parcours aurait le double avantage de contribuer au « bien hêtre » des promeneurs ainsi qu’au développement du « savoir hêtre » aux alentours de « l’îlot Faines ».

Le système constructif est basé sur l’assemblage de planches clouées de hêtre que nous prévoyons de laisser apparentes à l’intérieur du logement. De cette manière, en excluant tout système sophistiqué destiné à camoufler le système constructif, nous mettons en avant notre savoir-faire au sein même de chaque logement, et ceux-ci conservent un aspect naturel.

La mise en oeuvre du bois de hêtre par le système des planches clouées en structure porteuse, permet d’utiliser cette essence de manière prépondérante. Ce bois n’étant pas de classe 4 naturellement, il convient de le traiter. L’avantage est que la structure sera protégée à l’extérieur par le complexe frein-vapeur/isolant/pare-pluie/bardage.

Modèle interactif

cliquez et manipulez la maquette

ArchitecteManon KERN (Nancy)Distinction1er prixAnnée2013Lienwww.kern-architectes.fr