La Filière Forêt – Bois (FFB), souvent présentée comme une filière de tradition offre pourtant de remarquables perspectives d’avenir, au cœur des enjeux environnementaux, sociétaux et économiques. Le Grand Est pèse 10% des +400.000 emplois nationaux et s’inscrit parmi les principaux territoires du secteur en France, qui crée davantage d’emplois que celui de l’Automobile !

Un programme pilote pour le territoire !

Ce programme précurseur, destiné à plusieurs centaines d’entreprises du territoire, consiste  à faciliter la mobilité professionnelle et mieux mettre en valeur les perspectives de développement de cette industrie hautement technologique.

Un observatoire dynamique et un plan d’actions stratégiques ont été créés afin d’analyser les dynamiques d’évolution du marché, d’établir des diagnostics réguliers sur les besoins de compétences professionnelles, adopter des stratégies de reconversion liées, mais aussi d’évaluer en temps réel les compétences recherchées…

Le réseau des Maisons de l’Emploi

Cette initiative s’appuie sur l’expertise du réseau des 8 Maisons de l’Emploi (MDE) du Grand Est, mettant à disposition leurs conseillers techniques et opérateurs afin de créer la compétence adaptée dont a besoin la Filière Forêt – Bois. Elles sont rejointe dans cette tâche par un consortium d’acteurs clés (interprofession FIBOIS Grand Est, le CNAM, le Campus des Métiers et Qualifications Bois).

Un impact durable pour le Grand Est

Si la construction Bois constitue le premier vecteur de développement, le besoin d’innovation technologique, la perspective de nouveaux marchés, l’émergence de nouveaux produits d’ingénierie, le développement du numérique ou encore l’amélioration de la valorisation des matières premières sont autant de leviers stratégiques vers une industrie du futur robotisée et biosourcée.

Ce programme ambitieux pour le territoire se structure autour de 4 grandes thématiques, chacune prise en charge par une Maison de l’Emploi du réseau

  • l’Ameublement – chef de file : MDE d’Epinal
  • la Construction – chef de file : MDE de Nancy
  • l’Innovation – chef de file : MDE de Strasbourg & d’Epernay
  • la Production – chef de file : MDE de Mulhouse

Chacun de ces axes mobilisera à minima 30 à 50 entreprises ; soit au total près de 200 acteurs économiques du Grand Est, dans sa première phase de concertation.