load
CHARGEMENT...
  • Terres de Hêtre

  • ... Une ressource...

  • ... Un territoire...

  • ... Des talents...

"Terres de Hêtre" :

une nouvelle marque

française pour le bois

Déterminé comme le matériau d’avenir par le Grenelle de l’environnement, le bois est une opportunité de développement économique essentielle pour les régions forestières et offre une chance à la valorisation de leur abondante ressource en hêtre.

La marque collective “Terres de Hêtre” a ainsi été créée, et déposée à l'INPI par le Pays d'Epinal Cœur des Vosges, et la Communauté de communes de la Vôge vers les rives de la Moselle.

Elle engage les professionnels de la filière bois et les collectivités dans une démarche de développement, diversification et valorisation du hêtre.

“Terres de Hêtre” s’inscrit dans un Pôle d'Excellence Rurale, actif au cœur des entreprises innovantes, de la recherche, de l’enseignement supérieur et des propriétaires forestiers. La marque “Terres de Hêtre” est un pari audacieux pour le renouveau d’un modèle d'économie locale.

icoamont

L'amont

Gestion forestière durable

ico1etr

La première transformation

Scieurs

ico2etr

Seconde transformation

Menuisiers, Designers, Ingénieurs bois.

icored

La Recherche et le Développement

Recherche, formation, architecture

Terres de Hêtre

le film

52 minutes, français, format CinemaScope 2:35, Technicolor, audio PCM 2.1.

documentaire de 52 minutes

Un film, réalisé par Léo-Pol Jacquot et Jean-François Hamard retrace la naissance de Terres de Hêtre, en la mettant en parallèle avec l’expérience aboutie du Vorarlberg (Autriche). Il présente les résultats du premier concours d'architecture pour l'utilisation du hêtre en construction et offre une vision globale des premières années de l'aventure, au cœur des Vosges et en Europe.

DVD


Il est disponible sur demande en boitiers DVD à l’adresse info@terresdehetre.com (DVD 10€, version Blu-Ray FullHD 20€, à l'ordre de GIP – MSPE Pays d’Epinal).

BRDVD




Pour contacter les réalisateurs, écrivez à realisation@terresdehetre.com

r&D : Concours d'

Architecure

CArch

Appel à projets 2014 :

Organisé par le Pays d’Epinal Cœur des Vosges et la marque Terres de Hêtre, ce concours porte sur la conception d’une Maison du vélo réalisée majoritairement en bois de hêtre. Ce deuxième concours a pour objectif de favoriser l’émergence d’idées créatives et innovantes. L’idée est de démontrer tout ce qu’il est possible de réaliser dans la construction avec le bois de hêtre aux multiples qualités. Ce concours sera sanctionné par un prix aux 3 meilleurs dossiers ainsi que par 5 mentions spéciales.

Appel à projet - réglement du concours 2014 et plan du lieu d'implantation
Accès à la plateforme de téléchargement des dossiers de réponse.

Premier Concours:

Le Pays d’Epinal Coeur des Vosges, en collaboration avec la C2VRM, a lancé à l'automne 2012 un premier concours d’architecture : la construction d’un ensemble de 8 maisons d’habitation de loisir en bois de hêtre (50 à 60m²), en vue d'une implantation à Xertigny. L’enjeu du concours était de récompenser un traitement architectural efficace du bois de hêtre, mettant en synergie la performance technique et la reproductivité des projets.

Début 2013, le Pays d’Epinal Coeur des Vosges a reçu 57 propositions, venant de toute la France (1/3 de Lorraine et d’Alsace), mais aussi d'Italie ou de Suisse. Les propositions étant de grande qualité, le jury a décerné 8 prix, au lieu des 3 prévus, dont 5 mentions spéciales.

Lauréats 2012-2013 :

1er prix : « Le savoir hêtre », M. KERN (Nancy)

Nous nous sommes totalement imprégnés du lieu lors de notre visite, nous laissant emmener dans un état de « bien hêtre ». L’ouverture de la faine avec ses quatre pétales a inspiré directement la forme du bâtiment avec ses parois biaises et ses édicules en toiture laissant voir le ciel.Nous avons eu l’idée de traiter chaque pavillon d’une couleur différente empruntée à la nature pour composer « l’îlot Faines », qui rappelle les couleurs d’une forêt de hêtres en automne.

Revenir à l’essentiel a été le point de départ de la réflexion sur les usages, tout en conservant un excellent niveau de confort, de plaisir, voire même de luxe. Dans une deuxième phase, nous proposons l’aménagement en promenade pédagogique du tour de l’étang, qui est un des atouts majeurs du site à notre avis. Ce parcours aurait le double avantage de contribuer au « bien hêtre » des promeneurs ainsi qu’au développement du « savoir hêtre » aux alentours de « l’îlot Faines ».

Le système constructif est basé sur l’assemblage de planches clouées de hêtre que nous prévoyons de laisser apparentes à l’intérieur du logement. De cette manière, en excluant tout système sophistiqué destiné à camoufler le système constructif, nous mettons en avant notre savoir-faire au sein même de chaque logement, et ceux-ci conservent un aspect naturel.

La mise en oeuvre du bois de hêtre par le système des planches clouées en structure porteuse, permet d’utiliser cette essence de manière prépondérante. Ce bois n’étant pas de classe 4 naturellement, il convient de le traiter. L’avantage est que la structure sera protégée à l’extérieur par le complexe frein-vapeur/isolant/pare-pluie/bardage.  

Modèle 3D

Extraits du film "Terres de Hêtre"

Télécharger la plaquette de projet Site web

2ème prix : « Le cocon » , N. GUILLOT (Lyon)

Le hêtre ne se façonne pas facilement, mais il présente des qualités particulières dont une grande dureté et résistance à L'abrasion, La facilité de cintrage et une bonne résistance à La flexion. Partant de ses caractéristiques et poursuivant l'objectif de la réalisation d'un espace architectural spacieux utilisant un volume de bois le plus réduit possible, nous avons imaginé Le concept du « COCON », construit à 'aide de simples lattes de hêtre précontraintes, cintrées et fixées entre elles selon deux directions, décrivant un volume de deux demi coques ouvert à chaque extrémité : au sud vers le plan d'eau pour le séjour, au nord pour les chambres.

Sur la base d'un pré dimensionnement intuitif, et de ce qui est disponible auprès des scieries, la latte de hêtre de base aura une épaisseur réduite, et sera constituée d'une seule épaisseur de bois ou de plusieurs épaisseurs assemblées, pour une utilisation sur 7m de long environ.

Deux membranes ont été envisagées : l'une laissant entrevoir la structure de jour comme de nuit, avec une couverture translucide, l'autre orientée vers les performances énérgétiques, avec un isolant recouverte d'une membrane d'étanchéité.

L'aménagement intérieur est réalisé en panneaux de bois sur ossature bois, le hêtre restant en outre apparent sur toute la surface que constituent l'enveloppe intérieure des coques et les surfaces de plancher.  

Modèle 3D

Extraits du film "Terres de Hêtre"

Télécharger la plaquette de projet Site web

3ème prix : « Les ailes du hêtre… pour être » , G. Fallacara, M. Stigliano (Bari, Italie)

L'idée du projet est née de la volonté d'imaginer une grande performance structurelle et esthétique grâce à l'utilisation de bois de hêtre qui possède intrinsèquement ces deux qualités: la force et la beauté. Une grande attention a été portée à la qualité écologique de la maison, grâce à l'usage exclusif du bois de hêtre pour la construction de toutes ses composantes, et de la conception énergetique et thermique de toute la maison. Le projet peut être décrit par deux éléments fondamentaux : le grand toit en ossature bois ; et l'espaces habitable intérieur contenus dans une géométrie cylindrique, mi verre et mi panneaux muraux en bois.

Le toit en bois est une géométrie complexe inspirée par les ailes d'un oiseau sur le point de prendre son envol (comme un souhait pour la future magnificence du village d'hêtre), et la maison cylindrique symbolise le coeur de l'habitation, son espace originel. L'image d'ensemble de la maison est innovante et séduisante en conformité avec les principes de la tradition, toit à double pente, des matériaux naturels et respect de l'environnement local, qui sont mis à jour ici pour retourner une nouvelle valeur au bois. La maison devient une « fenêtre » sur le lac et le parc environnant, ouvert au dialogue avec la nature, à la fois de l'intérieur et du haut de son toit: un escalier en colimaçon en bois donne accès au toit pour profiter de la vue de la nature et à la fois afin d'avoir un bon entretien de la toiture.

Les espaces de vie, bien éclairés par de grandes fenêtres au sud, sont minimaux et fonctionnels, et leur design intérieur est original et conçu pour être entièrement réalisée en bois de hêtre. Les espaces extérieurs, couverts par un grand toit au sud et au nord, sont utilisés pour faciliter le contact à la nature, tout en étant protégés contre les intempéries.  

Modèle 3D

Extraits du film "Terres de Hêtre"

Télécharger la plaquette de projet Site G. Fallacara Site M. Stigliano

Maitrise d'oeuvre : « Chalot 2.0 » , WM Architecture (Nancy)

Nous avons eu pour objectif d'appuyer notre projet architectural sur une forme locale, en y injectant toute l'innovation nécessaire à un ancrage dans les préoccupations contemporaines. Nous avons ainsi adopté la figure locale qu'est le chalot, et l'avons retravaillée à la lumière des objectifs du concours. Du chalot originel, nous avons gardé la forme : une caisse en bois surmontée d'une imposante couverture qui en semble presque indépendante. Nous avons donc insisté sur ce dernier point pour aboutir au projet définitif : une boite, qui concentre toutes les qualités d'isolation et de confort, surmontée d'une large charpente auto-portée. D'un coffre-fort en chêne et sapin, nous faisons une habitation en hêtre légère, ouverte sur l'extérieur, isolée aux dernière normes.

Le but ici n'est pas de promouvoir l'usage du hêtre par simple amour pour cette essence. Nous parlons en réalité développement durable, utilisation d'une ressource locale, de filières maîtrisées, diminution du bilan carbone dans la construction, protection des forêts tropicale exploitées sans contrôle... Ce n'est pas un retour vers le passé, mais une orientation vers l'avenir.  

Modèle 3D

Extraits du film "Terres de Hêtre"

Télécharger la plaquette de projet Site web

Mentions spéciales 2012-2013 :

Mention structure, A. Evrard & P. Rynikiewicz (Grenoble)

Parallèlement à la recherche de systèmes structurels et de modes constructifs adaptés aux propriétés du hêtre, le souhait de proposer un espace insolite satisfaisant à l’envie des vacanciers de pratiquer des formes et espaces sortant du quotidien, nous a conduits à concevoir une voûte en ogive en charpente en lamelles de bois. Ce type de charpente, approprié au bois de hêtre, permet de proposer une typologie adaptable à différents programmes en faisant varier le rayon de la voûte, la hauteur sous faîtage ou encore la longueur de la construction.

A l’intérieur de la maison, la charpente en lamelles de bois est laissée apparente et recouverte de voligeages en hêtre. Le fort graphisme de ce système structurel est équilibré par un aménagement intérieur plus minimaliste, plus épuré. A l’extérieur, la voûte est couverte d’un bardage à claire-voie dont le calepinage, aléatoire sur le corps du bâtiment et plus ouvert à ses extrémités, apporte rythme et légèreté au volume. Côté Nord, la charpente se prolonge au niveau du faîtage pour abriter l’entrée de la maison. Côté Sud, le salon s’ouvre sur une terrasse orientée vers le paysage de l’étang et des bois en arrière-plan. La voûte en se prolongeant couvre la terrasse, encadre la vue et abrite les habitants des regards extérieurs.  

Télécharger la plaquette de projet

Mention industrialisation : « Hêtre nomade », AMD Architectes (Torcy)

Aujourd’hui, le bois de hêtre est principalement utilisé dans la menuiserie intérieure, notamment pour l’agencement (mobilier, étagère, placard, etc.). L’idée principale du projet est de mettre en oeuvre des «meubles-refends» ayant différents usages:
    -  structurel: tels des murs de refends, ces meubles auto-stables et contreventés sont supports de l’enveloppe.
    -  cloisonnement: en organisant les pièces en enfilade, ce «meuble-refend» sépare les différents espaces.
    -  rangement: en plus de contenir les placards, ce «meuble-refend» regroupe tous les équipements sanitaires (wc, douche, lave-mains, kitchenette…) et le mobilier (lits et tables repliables, chaises, tabourets et fauteuils…)

Dans la même idée qu’un meuble IKEA, notre structure (meuble-refend + panneau de façade) est transportable, à plat, complètement démonté, pour des grandes distances. Un hangar annexe plus ou moins proche du chantier peut, par exemple, servir d’atelier temporaire de montage si besoin (le hêtre étant vulnérable à la pluie sur le chantier il est préférable de ne pas le laisser à l’extérieur sans protection). Enfin, ce bâtiment est entièrement démontable. Tel un habitat nomade, il est possible de démonter les panneaux de façades, les meubles-refends et de les remonter ailleurs.  

Télécharger la plaquette de projet Site web

Mention parement-traitement extérieur : « Mesh-room », E. Bernardin, P. Filleul, A. Lacrocq et Z. Tolszczuk-Leclerc

En réponse à nos intentions sur l’utilisation du bois de hêtre en structure, nous avons l’idée de proposer la structure de l’enveloppe en résille de type Zollinger. En effet elle répond aux contraintes suivantes :
    -  Faibles sections et courtes longueurs pour les éléments bois
    -  Pré perçage en atelier de ces éléments pour boulonnage sur site
    -  Montage rapide sur chantier
    -  Mise en valeur de corps de métier : le scieur et le charpentier
    -  Structure visible et esthétique
    -  Plan libre et couvert

Nous avons fait le choix d’un mur manteau posé sur la structure afin de laisser la structure à l’intérieur. Ce choix permet de laisser le bois de hêtre en intérieur, et donc de limiter ses variations hygrométrique au long des différentes saisons de l’année.  

Télécharger la plaquette de projet Book P. Filleul
Blog Z. Tolszczuk-Leclerc

Mentions mobilier-agencement : « Hêtres vivants et transformés », Atelier PNG (Paris)

Des cabanes pour vivre seul ou à plusieurs, partager ou se retirer. Le projet propose d’articuler chaque maison comme un village de cabanes intimes, à échelle modeste.

Le fractionnement des fonctions de chaque maison propose aux résidents une utilisation contrastée des lieux. Pour se retrouver, un espace dégagé, qui s’ouvre généreusement au sud sur des terrasses abritées ou non, autour d’un feu ou autour d’une bonne table, pour profiter pleinement de chacun. Pour se reposer, des chambres épaisses, avec une ouverture mesurée sur le lac ou sur un jardin privatif. Pour les commodités, une salle de bain dimensionnée pour tous, pensée comme pouvant être utilisée par plusieures personnes: douche, sanitaires, lavabo. D’un état à l’autre, un passage clair, généreusement vitré, franchissant les murs vivants pour connecter chacune des cabanes. Le franchissement est clair, le sentiment de passer d’un lieu à un autre aussi.

L’espace de vie a été developpé dans l’objectif d’obtenir des parois meubles, capable d’accueillir les fonctions nécessaires à la vie collective. Ainsi la cuisine est ménagée dans l’épaisseur du mur, totalement escamotable, généreusement ouvert sur un jardin privatif. L’entrée est munie d’un placard commun, dissimulé également dans le mur. Le poêle à bois, seule fonction visible, reste disponible pour l’agrément comme pour le confort. la répartition de toutes ces fonctions permet au volume de l’espace de vie de bénéficier d’une très grande souplesse d’utilisation.  

Télécharger la plaquette de projet Site web

Mention aménagement paysager « Vers l’heure hêtre », collectif M@D (Grenoble)

Nos discussions nous ont amenés à évoquer une architecture hybride, déployant un espace commun qui se situe entre intérieur et extérieur mais largement ouvert sur le paysage, qui s’organise autour de cellules habitées, type cocons ; une maison à vivre AUTREMENT. Habiter une maison vivante, qui se module, qui réagit avec le soleil et le vent, avec nos envies et nos besoins.

Revisitons ensemble le rapport à Soi et aux autres / le rapport au Paysage / le rapport à l’extérieur (air, lumière, vent, température, humidité…). « Déposons » délicatement une petite maison toute simple sur le sol, qu’elle l’effleure sans l’abîmer, sans perturber le fil d’eau qui s’écoule…

Le bois, aux multiples fonctions, assure le système constructif, la fonctionnalité d’Habiter (rangements et mobiliers intégrés), la mise en relation avec l'extérieur (moucharabieh), la mise en relation des espaces intérieurs entre eux (panneaux coulissants).  

Télécharger la plaquette de projet

DefisBois

r&D : l'enstib et ses

Défis du bois

Les Défis du Bois : 50 étudiants architectes et ingénieurs venus du monde entier, ont une semaine pour construire le monde de demain, à Epinal. En mai 2014, les Défis du Bois fêteront leur 10ème édition !

Origine

Les Défis du Bois sont nés de la réflexion d’enseignants en architecture et en ingénierie partageant la passion du bois, matériau de construction. Conscients que le travail collectif entre ingénieurs et architectes n’est pas aisé, ils ont créé les Défis du Bois. Ces Défis permettent à tous d’expérimenter et de vivre ce partage de savoir et de savoir-faire, dans une ambiance internationale, chaleureuse et de haute qualité technique et créative.

Mission

Ils ne se connaissent pas, ils n’ont jamais travaillé ensemble. Ils sont répartis par tirage au sort en 10 groupes homogènes, pour mettre à profit 8 jours et 7 nuits de travail et relever les Défis du Bois, lancés par les organisateurs. Ils sortent des meilleures écoles d’architecture ou d’ingénierie françaises et internationales et vont dépasser la barrière de la langue et de la culture pour s’accorder et concevoir ensemble une œuvre audacieuse, créative et néanmoins cohérente et solide. L’ENSTIB-Épinal (Université Henri Poincaré) et l’ENSA-Nancy en partenariat avec l’ENSA-Strasbourg et le CRITT bois, prennent soin de proposer un sujet de réflexion mêlant technique et poésie, ingéniosité et créativité, pour le plus grand plaisir d'un public de spécialistes, mais aussi de visiteurs totalement conquis !

Distinctions

Chaque année, le jury composé de spécialistes, ingénieurs bois et architectes de réputation internationale, remet le 1er prix des Défis, ainsi que des prix directement inspirés des créations : légéreté, solidarité, beauté, énergie, douceur...

ddb1

Réflexion, maquettes

premiers jours
ddb2

Validation, début des constructions

jours suivants
ddb3

Présentation au jury

derniers jour
Site Web

Découvrez nos

Acteurs et Partenaires

Parce que la marque collective "Terres de Hêtre", c'est d'abord les professionnels qui la font vivre, découvrez nos adhérents et partenaires :

PER bois-feuillus

(pôle d'excellence rurale)

En 2013, le Pays d’Epinal Cœur des Vosges a créé la marque « Terres de Hêtre », au sein d’un Pôle d’Excellence Rurale : "Structuration de la filière bois-feuillus des Vosges". L’enjeu principal de ce pôle d’excellence est la réorganisation et le développement des performances dans la filière bois à base de feuillus et de hêtre en particulier. Ce projet, fédéré dans une charte forestière de territoire ( diagnostic téléchargeable ici), s’articule autour de trois grandes opérations complémentaires :

Showroom

Un espace promotionnel (vitrine technologique) valorisant l’utilisation du hêtre en construction, qui prendra la forme d’un ensemble d’habitations de loisir, déclinant un panel de systèmes constructifs adaptés aux caractéristiques technologiques du hêtre, sur la commune de Xertigny. Sa réalisation a fait suite à un concours d’idées qui a permis l’émergence d’idées créatives et innovantes pour l’utilisation du bois de hêtre dans la construction. Le suivi technique et scientifique est assuré par le FCBA et le CRITT Bois.

Atelier

atlier

Un projet industriel à deux niveaux :
    -  Une plateforme de traitement technologique des bois de feuillus (thermotraitement),
    -  Un atelier bois qui développera une nouvelle ligne nationale de mobilier urbain et rural, en bois de hêtre thermotraité. Il sera installé sur les communes de Hadol et Xertigny.

Couveuse

Une couveuse d’entreprises située sur la commune de Les Voivres, en Zone de Revitalisation Rurale. Retrouvez In'Bô, créé par les Cambium Makers, qui ont intégré la couveuse et soutenus dans leur développement par la Communauté de Communes du Val de Vôge.

CHARTE FORESTIÈRE

Carte

Le pays d'Epinal, coeur des Vosges, c'est 13 intercommunalités et 226 communes ; environ 100800ha de forêts, pour un taux de boisement de 42%, en majorité du hêtre.

En bref :

Véritable démarche de concertation réunissant tous les acteurs de la filière forêt-bois, cette charte se veut opérationnelle et centrée sur un objectif prioritaire : la mobilisation du bois, dans le cadre d'une sylviculture dynamique.
En effet, la disparition des marchés et la moindre valorisation des produits induisent un abandon généralisé des opérations de récoltes et d'amélioration qualitative des peuplements. Cet abandon a comme conséquence d'augmenter les stocks de bois sur pied et d'en diminuer la qualité.

La Charte Forestière de Territoire permettra de poser un diagnostic, de définir un projet forestier ainsi qu'un programme d'actions pour le territoire.

Elaboration

L'élaboration est menée par 4 organismes :

          - L'Office National des Forêts
          - La Chambre d'Agriculture des Vosges
          - For'Est, Bois Etudes et Environnement
          - Le CRPF de Lorraine-Alsace

Lancée officiellement le 17 avril 2012 par la tenue du premier Comité de Pilotage, cette étude a débuté par un diagnostic forestier exhaustif du territoire. La ressource disponible – en quantité et en qualité – a ainsi été caractérisée, les volumes commercialisés ont été quantifiés, et les problématiques de la filière ont été approchées grâce à une large enquête menée auprès de tous les acteurs de la filière, de l’amont à l’aval.

Ensuite, quatre groupes de travail thématiques se sont réunis pour définir une stratégie de développement. Le plan d’actions à mettre en place sera défini sous peu.



Plus en détail ? Télécharger les documents suivants :

Diagnostic charte forestière

Terres de Hêtre, c'est aussi

Dans la presse

le Fil des Ans, janvier-février 2014, " Vosges, le défi du hêtre"
Vosges Matin, 14 février2014, " Il fallait sauver la filière hêtre"
Vosges Matin, 14 février 2014, "Des Yourtes en filière courte"
Vosges Matin, 14 février 2014, "In'Bô cherche de nouvelles pistes"
L'Echo des Vosges, 16 janvier 2014, "Terres de hêtre : marque créée par le SM Pays d'Epinal, CDV"
Vosges Matin, 15 janvier 2014, " Terres de hêtre : clef de voûte d'une filière renaissante"
Vosges Matin, 1 décembre 2013, Communiqué Région Lorraine : "Filière bois, sauvons notre matière première lorraine"
Le Bois International, 30 novembre 2013, "In'Bô : l'innovation bois made in Vosges"
Le Bois International, 16 novembre 2013, "Lorraine : mobilisation contre la fuite des grumes"
Vosges Matin, 15 novembre 2013, "Le cri d'alarme des scieurs"
Vosges Matin, 14 novembre 2013, "Les scieries de hêtre tournent au ralenti"
Le Bois International, 26 octobre 2013, "Le hêtre en structure"
Le Bois International, 26 octobre 2013, "Construction en hêtre : c'est parti !"
Le Moniteur, 11 octobre 2013, "Vosges : Le hêtre prouve son potentiel dans la construction"
Epinal Infos, 21 septembre 2013, "Un seul hêtre vous manque…"
Vosges Matin, 18 septembre 2013, "Cambium Makers sur la bonne pente"
Vosges Matin, 17 septembre 2013, "Le hêtre, star du salon habitat et bois"
Actu88.fr, 16 septembre 2013, "34e Edition du Salon Habitat & bois du 19 au 23 septembre"
Vosges Matin, 25 juillet 2013, "Les Voivres. Terres de Hêtre, un label tourné vers l'avenir"
Architecture Bois, 26 avril 2013, "« Hêtre des Vosges » devient « Terres de Hêtre »"
Wood Surfer, 2 avril 2013, "La marque « Hêtre des Vosges » devient « Terres de Hêtre »"
Courrier de l'Architecte, 15 mars 2013, "Résultats du concours d'idées architecture Hêtre des Vosges"
La Semaine, 7 mars 2013, "Le savoir Hêtre de Manon Kern"
Vosges Matin, 22 novembre 2012, "Une marque déposée pour sauver le hêtre"
La Semaine, 27 septembre 2012, "La nouvelle marque « Hêtre des Vosges » Achetez Vosgien !"
Vivre les Vosges ensemble, été 2012, "Le bois feuillu, pôle d'excellence rurale"
100% Vosges, 22 mars 2012, "Plus qu'une marque, une identité"
Vosges Matin, 26 novembre 2011, "Le hêtre porté aux nues"

Contact Presse : Flavie Najean - presse@terresdehetre.com

abonnez-vous a notre

Newsletter

Restez informés de nos actualités en inscrivant votre adresse éléctronique ici :